Alimentation, santé et écologie

Histoires drôles, co-voiturage, coups de gueule... et tout ce qui ne correspond à aucune des autres rubriques

Alimentation, santé et écologie

Messagepar pascal gautier » Sam 12 Mars 2011 12:11

Alimentation, santé et écologie
d'après Dr Tal SHALLER, Les cahiers de la bio-énergie n°45, mars 2011.

Quelques chiffres

Le bétail accapare les deux tiers de la production mondiale de céréales, volume qui suffirait largement à nourrir les 850 millions d'être humains qui souffrent de malnutrition.

Pour 1 kg de viande, il faut 7 kg de céréales et 10 000 litres d'eau.
A cause de la viande, plus de 30 hectares de forêts sont détruits chaque minute sur la terre.
Les excréments du bétail représentent 110 tonnes par seconde pour les Etats-Unis et l'Europe, ce qui entraîne 50 % de la pollution des nappes phréatiques du monde.
90 % de tous les résidus de pesticides se retrouvent dans les produits animaux que nous mangeons, alors que les aliments végétaux en recèlent moins de 10 %. Ajoutons la multitude d'antibiotiques ingérés par le biais de la viande.

Alors que plus de 50 millions d'enfants meurent de faim chaque année, un américain sur trois et un français sur quatre est obèse.

La supériorité d'une alimentation végétale


En 2006, pour son deuxième engagement pour la course du Mont Blanc "Le North Face Ultra Trail", longue de 158 km avec un dénivelé de 8500 mètres, avec 2500 coureurs de 48 nationalités, Marco OLMO, âgé de 57 ans, arrive premier loin devant des jeunes concurrents expérimentés et très bien préparés avec notamment des régimes diététiques carnés spécialement étudiés pour soi-disant endurer et vaincre cette épreuve.
Trait particulier de Marco Olmo : 100% végétarien depuis plus de trente ans.
(voir aussi http://knol.google.com/k/la-viande-et-l ... lit%C3%A9#)

Une étude du "New York City Board of Education" étalée sur 4 ans à propos d'un régime alimentaire pauvre en sucre, en additifs, en conservateurs et en colorants sur plus d'un million d'enfants montre une progression de 16 % des notes moyennes scolaires. Le programme n'a pas été renouvelé sous la pression de l'industrie agro alimentaire.

Ce que nous mangeons nous détermine aussi

En mangeant peu ou pas du tout de viande*, nous préservons notre santé et la planète.
Nous devenons les artisans d'une société délivrée des mythes toxiques du passé pour plus de respect de la vie, la notre et celle de tous les êtres vivants.

* Note personnelle : si un régime strictement végétarien est possible, il nécessite des précautions ou compensations. Un régime végétalien peut être délétère, notamment pour les enfants.
Sophrologiquement votre,
Pascal Gautier, l'administrateur
forum@sophrologue.pro
Avatar de l’utilisateur
pascal gautier
Site Admin
 
Messages: 862
Inscrit le: Sam 26 Nov 2005 12:20
Localisation: Messac, 35, France

Retour vers DIVERS...

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité