Peut on conciderer la sophro comme une science?

Travaux d'études et de recherches, Commissions d'enquêtes, etc.

Peut on conciderer la sophro comme une science?

Messagepar hanna » Mar 29 Mars 2005 19:09

Bonjour,

Je m'interesse depuis peut à la sophrologie, mais je n'arrive pas à la définir. D'aprés les différents textes que j'ai lu :shock: j'avouerai que je but sur la question suivante : "la sophrologie est elle une science"? :cry:
Je vous pose donc la question pourriez vous m'aider. Merci
hanna
 

Re: Peut on conciderer la sophro comme une science?

Messagepar pascal gautier » Mer 30 Mars 2005 11:35

Bonjour,

Merci de votre question.

Pour moi, si la sophrologie s'appuie sur une méthode rigoureuse (protocoles des Relaxations Dynamiques notamment), elle n'est pas (plus) pour autant scientifique. Lorsque les évaluations existent, elles sont faites par des sophrologues, pour des sophrologues (ou pour A. Caycedo), même si elles s'appuient sur les constats des sophronisants ou des mesures objectives "avant / après" : il ne s'agit pas là d'une démarche scientifique (ce type d'évaluation souffre de "biais de désirabilité sociale" : ce sont les réponses attendues qui sont privilégiées, ou d'autres "biais d'observateurs" étudiés en psychologie cognitive ou sociale)

Je reste persuadé de l'efficacité de la méthode mais je ne suis pas certain que les résultats s'expliquent uniquement par la répétition des techniques, d'autres facteurs ou variables seraient à identifer, notamment lors de la phase d'apprentissage auprès du sophrologue (je pense par ex. à l'importance du Dialogue Post Sophronique, à l'espace de liberté d'expression, à l'alliance, etc.).

Il me semble difficile d'évaluer "la sophrologie", celle-ci comprenant une quarantaine de techniques différentes et 12 degrés de relaxation dynamique (même si seulement les quatre 1ers sont le plus souvent utilisés) : il faudrait par ex. isoler le protocole de la relaxation dynamique du 1er degré (s'assurer qu'il soit respecté pour tous les groupes évalués), mettre en place des groupes contrôles (sans activité) et des groupes avec une autre activité (par ex, groupe de discussion sans relaxation), ces différents groupes étant construits de manière aléatoire... et que le tout soit évalué par des psychologues socio-cognitivistes ou experts en psychologie différentielle.

Je vous propose de lire les échanges amorcés sur ce thème ici (à partir du 3ème message)...
Dernière édition par pascal gautier le Lun 10 Oct 2005 10:29, édité 1 fois au total.
Sophrologiquement votre,
Pascal Gautier, l'administrateur
forum@sophrologue.pro
Avatar de l’utilisateur
pascal gautier
Site Admin
 
Messages: 861
Inscrit le: Sam 26 Nov 2005 12:20
Localisation: Noyal-Châtillon-sur-Seiche, 35, France

Messagepar Cool » Mer 30 Mars 2005 22:45

En effet ces tests répondant à des critères retenus par la communauté scientifiques sont difficiles à mettre en oeuvre.

Cependant je pense que ce serait utile :

1) pour le public qui ne la prendrait pas pour une approche "ésotérique",
2) Pour les médecins qui pourraient envoyer des patients au sophrologue au lieu de douter de la méthode,
3) à son acceptation et sa reconnaissance par tous les milieux, pour une meilleure diffusion.

Par ex, j'ai été choqué en lisant le rapport 2004 de la Miviludes qui classait la sophrologie comme "Médecine non reconnue"... Que leur réponderiez-vous ?
Je pense qu'ils ne semblent pas bien connaitre la sophrologie, peut-être préféres t ils qu'on se drogue de cachets accoutumants pour dormir au lieu d'un excercice sain de respiration ?
Cool
 
Messages: 9
Inscrit le: Sam 26 Nov 2005 12:20
Localisation: Saint Mandé, 94

Messagepar fred » Dim 9 Oct 2005 14:00

bonjour,
je suis aussi à la recherche d'une définition de la sophro.
en passant sur le site "officiel des sophro"
http://www.sophrologie.com/
je suis tombé sur la définition des chakras. La gestion du stress par des exercices de respiration par un repos musculaire etc je veux bien, mais des inepties telles l'existance de centres d'énergies ça me révolte et je ne comprends pas qu'un organisme qui semble sérieux puisse parler de telles absurdité.

Ceci et mon premier post (agressif pour stimuler les réponses)
fred
 
Messages: 3
Inscrit le: Sam 26 Nov 2005 12:20

Messagepar pascal gautier » Lun 10 Oct 2005 10:29

fred a écrit:en passant sur le site "officiel des sophro"
http://www.sophrologie.com/

Il ne s'agit pas d'un site de sophrologie caycédienne, et donc pas du site officiel de la sophrologie en général, même si c'est écrit sur ce site.
En fait il s'agit, comme vous avez pu le lire, d'un site d'information sur différentes formes de "thérapies" où, vs le soulignez, il peut y avoir confusion des genres.
Le courant sophrologique développé sur ce site est celui de la Société Française de Sophrologie (voir l'annuaire de ce site) qui fait le choix de s'éloigner des propositions récentes du fondateur de la sophrologie pour une approche qui se veut éclectique (qui n'est donc pas sans intérêt), mais où l'approche caycédienne est de plus en plus exclue. Les sophrologues de la SFS sont essentiellement des psychothérapeutes d'inspiration psychanalytique utilisant volontiers plus de visualisations et de symboles (donc une approche que je considère comme moins phénoménologique) à visée thérapeutique, ce qui, là encore, peut être intéressant.

Dans tous les cas, merci pour votre post
:wink:
Dernière édition par pascal gautier le Lun 10 Oct 2005 14:15, édité 1 fois au total.
Sophrologiquement votre,
Pascal Gautier, l'administrateur
forum@sophrologue.pro
Avatar de l’utilisateur
pascal gautier
Site Admin
 
Messages: 861
Inscrit le: Sam 26 Nov 2005 12:20
Localisation: Noyal-Châtillon-sur-Seiche, 35, France

Messagepar fred » Lun 10 Oct 2005 13:29

J'ai beaucoup de mal à m'y retrouvé au millieu de tout cela.
J'ai une amie qui fait une formation de Sophro caycédienne mais les personnes qu'elle cotoie me semblent lui enseigner d'autres notions très peut crédible voir pas du tout. Je parle de l'homéopathie (plus remboursée en suisse après de récente étude qui montre son inaction en dehors de l'effet placebo) , de la kinésio et huiles miracles pour proteger des mauvaises ondes.
J'ai donc une très mauvaises opinion de ces cours de sophro et je me demande si les dérives ne sont pas choses courantes..
merci.
fred
 
Messages: 3
Inscrit le: Sam 26 Nov 2005 12:20

Messagepar pascal gautier » Lun 3 Juil 2006 10:11

Bonjour

fred a écrit:J'ai une amie qui fait une formation de Sophro caycédienne mais les personnes qu'elle cotoie me semblent lui enseigner d'autres notions très peut crédible voir pas du tout. Je parle de l'homéopathie (...), de la kinésio et huiles miracles pour proteger des mauvaises ondes.

Effectivement, en dehors même du fait que ces propositions soit crédibles ou non, elles n'ont rien à voir avec la formation de sophrologue, si ce n'est peut-être à titre d'informations complémentaires qui devrait être optionnelles.
fred a écrit:je me demande si les dérives ne sont pas choses courantes.

Il existe qqes écoles qui utilisent commercialement le terme "sophrologie" pour attirer une clientèle pas toujours au fait de ce que c'est (d'où l'intérêt de forums comme celui-ci et du site principal www.sophrologie-info.com ). Heureusement, d'autres écoles restent professionnelles et ne mélangent pas des propositions qui peuvent provoquer la confusion et la réserve que vous évoquez.
Avant de s'engager dans une formation, le minimum est de s'informer sur le contenu, les intervenants, la durée, etc. (voir post Devenir sophrologue/généralités) et de ne pas choisir une école pcq'elle est près de chez nous ou pas dont la formation est plus courte et moins onéreuse :lol:
Sophrologiquement votre,
Pascal Gautier, l'administrateur
forum@sophrologue.pro
Avatar de l’utilisateur
pascal gautier
Site Admin
 
Messages: 861
Inscrit le: Sam 26 Nov 2005 12:20
Localisation: Noyal-Châtillon-sur-Seiche, 35, France


Retour vers EVALUATION de la sophrologie

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron