Première séance : forte réaction

Première séance : forte réaction

Messagepar Coccinelle » Mer 5 Nov 2008 20:57

Bonjour,
Dimanche soir, je suis allée à une séance de sophrologie en groupe.
Nous avons commencé par un long moment debout à prendre conscience de notre corps, puis assis, nous devions travailler sur le thème de l'automne. L'automne négatif par certains côtés mais aussi positif par d'autres. Nous devions alors essayer de revoir des moments heureux en rapport avec l'automne.
Tout allait bien, je visualisais de bonnes châtaignes grillées mais tout à coup, j'ai senti ma gorge se serrer de plus en plus et comme quelque chose qui irritait ma gorge, qui voulait sortir. J'avais très envie de tousser, difficultés à déglutir.
Mes paupières se sont mises à papillonner (j'avais les yeux fermés), une larme a coulé d'un de mes yeux. Je ne suivais que de très loin ce que disait la sophrologue. Puis, les choses se sont apaisées et sont rentrées dans l'ordre. Après la position assise suivait une séance de sophronisation couchée. A la fin de la séance, j'étais un peu sonnée mais plutôt relaxée, même si pas totalement et ce d'autant plus qu'une personne s'est endormie en cours de séance et ronflait, ce qui me crispait un peu quand même ! ;o)
Cette réaction peut-elle être due à la séance ? Si oui, est-elle normale ?
Je précise que je suis quelqu'un de très anxieux. J'espère réussir à mieux maîtriser mes émotions grâce à la sophrologie mais cette première expérience m'a un peu chamboulée et j'avoue que j'ai un peu peur que cela ne recommence la prochaine fois.
D'autre part, je souffrais depuis quelques jours de vertiges assez forts par moment et suite à cette séance, ils ont disparu. Cela m'encourage à poursuivre même si je suis assez étonnée parce que je pensais que mes vertiges étaient dus à une carence en fer.
Si quelqu'un peut m'éclairer, ça serait gentil sinon, je verrai comment se passe la prochaine séance. Merci.
Coccinelle
 
Messages: 2
Inscrit le: Lun 3 Nov 2008 13:01

Messagepar pascal gautier » Mer 5 Nov 2008 21:32

Bonjour

Merci de votre témoignage.

Je suis étonné non pas de vos réactions mais des propositions de la sophrologue.

La séance proposée n'est simplement pas adaptée à des débutants, surtout en groupe : personnellement il ne me viendrait pas à l'idée de proposer de "partir" dans des évocations passées sans bien connaître les participants.
L'étape allongée semble confirmer mes doutes sur les compétences de la sophrologue qui propose de la visualisation et de la relaxation allongée à des personnes valides.

Bref, il s'agit d'une séance qui s'inspire de la démarche sophrologique mais qui en semble différente. Du moins est-ce là mon point de vue avec les qqes éléments donnés.

Une première séance (et même plusieurs séances pour débuter) doit être axée sur le présent et le principe du schéma corporel comme réalité vécue. La proposition que vous avez expérimentée s'apparente davantage à une technique de rêve éveillé ou d'hypnose qui a comme inconvénient de ne pas vous donner d'autonomie et d'être inductrice.

La "sophrologue" voulait sans doute se faire plaisir sans tenir compte de la réalité de chacun...
Dernière édition par pascal gautier le Dim 9 Nov 2008 08:14, édité 1 fois au total.
Sophrologiquement votre,
Pascal Gautier, l'administrateur
forum@sophrologue.pro
Avatar de l’utilisateur
pascal gautier
Site Admin
 
Messages: 861
Inscrit le: Sam 26 Nov 2005 12:20
Localisation: Noyal-Châtillon-sur-Seiche, 35, France

Messagepar Gambrinus » Ven 7 Nov 2008 11:14

Bonjour à vous,

Ce n'est pas la première fois que j'entends ce genre de témoignage, je pense que c'est le problème des groupes ouverts. Personnellement je conseille les cours en groupes uniquement à des pratiquants déjà initiés à la sophrologie en séance individuelle ce qui me semble beaucoup plus respectueux pour la patientèle. Je considère les cours de groupe nécessaire pour l'entrainement voire même le perfectionnement, mais certainement pas pour la découverte, l'initiation.

Je pense qu'une personne qui va à la découverte de son corps ne peut pas en connaître les réactions, encore moins les appréhender et cela peut s'avérer gênant voire même impudique pour elle ou pour les autres participants (tremblements, pleurs, respiration forte, hyperhydrose, agitations...etc...).

Je suis d'ailleurs étonné que certains sophrologues ne proposent que des séances de groupe ouvert dans des contextes dénués de spécifités...

Je considère donc l'entrainement en groupe indispensable mais après avoir consulté en séance individuelle, j'espère ne pas être le seul ?
Gambrinus
 
Messages: 73
Inscrit le: Lun 16 Avr 2007 18:36
Localisation: 75014

Messagepar Gambrinus » Ven 7 Nov 2008 11:28

Coccinelle,

Je tenais quand même à vous préciser que lors de séances de sophrologie les réactions du corps sont diverses et variées selon les personnes; en sophrologie, on ne juge à aucun moment, on observe, on écoute ses propres sens, son corps. Les pleurs comme les rires sont des expressions corporelles et ici encore une fois on ne peut pas interpréter ni juger (en tant que sophrologue), pour vous prendre un exemple concret on peut très bien pleurer de joie comme de tristesse, d'une belle image qui nous émeut, ou une image d'horreur qui nous choque. Comme dit Pascal, je ne comprends pas non plus la démarche de votre sophrologue, était-ce votre première séance ?
Gambrinus
 
Messages: 73
Inscrit le: Lun 16 Avr 2007 18:36
Localisation: 75014

Messagepar pascal gautier » Ven 7 Nov 2008 12:01

Bonjour,

Pour ma part, je propose volontiers des séances en groupe à des débutants mais respecte la méthode en restant alors - lors de plusieurs séances - axé sur la dynamique de la "vivance du corps" (RD1) et techniques spécifiques dans le paramètre du présent.
Je constate une progression souvent plus importante en groupe, avec une "mise entre parenthèses" du symptôme éventuel ou de la demande pour une dynamisation plus globale... avec des répercussions indirectes sur la motivation première.
L'attitude permissive du sophrologue et le sentiment de liberté et de contrôle des participants restent bien-sûr indispensable, tant dans la pratique que dans les échanges.

Mais là nous sortons du cadre de la question...

Les réactions émotionnelles perçues ne sont pas, non plus, forcément à dramatiser. Mais il est vrai que le protocole évoqué n'est pas prudent et ne doit pas s'adresser à des personnes ne maîtrisant pas les techniques fondamentales liées au "présent".
Sophrologiquement votre,
Pascal Gautier, l'administrateur
forum@sophrologue.pro
Avatar de l’utilisateur
pascal gautier
Site Admin
 
Messages: 861
Inscrit le: Sam 26 Nov 2005 12:20
Localisation: Noyal-Châtillon-sur-Seiche, 35, France

Messagepar Coccinelle » Sam 8 Nov 2008 18:15

Merci pour vos réponses.
En fait pour donner quelques précisions, ce sont des séances menées par une psychologue au sein d'un club de sport. Il n'y a donc forcément que des séances de groupe.
Je pensais que cela serait une bonne première approche pour partir ensuite sur peut-être quelque chose de plus spécifique à mon cas.
Effectivement, la fin de la séance m'a fait penser à de l'hypnose car elle parlait d'un ton très monocorde en répétant régulièrement les mêmes mots.
Coccinelle
 
Messages: 2
Inscrit le: Lun 3 Nov 2008 13:01


Retour vers STRESS, Peurs, Phobies

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron